Filtering by Category: L'invitation au Voyage

L'invitation Au Voyage

La, la la la, la la la, la la la Tournez les couteaux

On verra où ça nous mène

Voguez les bateaux

Nous embarquerons ce soir même

Dessine au tableau

Le pays que tu préfères

Ça s’efface à l’eau

On verra si on touche terre

 

L’invitation au voyage

Marseille Porto à la nage

C’est toujours mieux si tu viens avec moi

« Quero viajar contigo ! »

L’invitation au voyage

Quand est-ce qu’on se met à l’eau à l’eau

C’est toujours mieux si tu viens avec moi

« Quero viajar contigo ! » x2

 

Mettez vos chapeaux

Du soleil au déjeuner

Rangez les drapeaux

Faites en des voiles pour naviguer

Laissons de côté

Le détroit de Gibraltar

L’Espagne « Olé »

Et le Portugal au hasard

 

Refrain x 2

 La, la la la, la la la, la la la

 

(Madalena Trabuco – Antoine Essertier / Antoine Essertier)

Respectez-Moi

Respeitar, respeitar, respeitar, respeitar a terra Afinal é normal

respecter la terre après tout c’est normal)

 

 Petit poisson ne va plus à la mer

Il reste au courant du marché des affaires

Petit oiseau s’arrête à la frontière

Il chante un air qui n’est plus très clair

 

La terre voudrait nous dire

Calmez-vous un instant

et parlons du futur à présent

Respectez, respectez-moi,

Après tout c’est normal        (X2)

Protégez, protégez-moi, 

Où je fais un scandale

 

Petit mouton mange t’il de l’herbe verte

Il n’a pas l’air vraiment dans son assiette

Petit garçon répond à la devinette

« Qu’est ce qui est rond et fatigué qu’on l’embête ? »

 

La terre voudrait nous dire

« Calmez-vous un instant

et parlons du futur à présent »

 Respectez, respectez-moi,

Après tout c’est normal        (X2)

Protégez, protégez-moi,

Où je fais un scandale

 

E a nossa mãe, é a nossa terra

Respeitar a vida é respeitar o mundo

do norte até o sul temos que acordar

a terra quer dizer  "acalmem-se un momento

e podemos então falar do futuro agora »

(C’est notre mère, c’est notre terre

Respecter la vie c’est respecter le monde

du nord jusqu’au sud nous devons nous réveiller

la terre veut nous dire « calmez vous un instant

etparlons du futur à présent )

 

Respectez, respectez-moi

Afinal é normal                                             après tout c’est normal

Protégez, protégez-moi,

ou vou protestar                                           où je fais un scandale

 Respectez, respectez-moi

Après tout c’est normal        (X2)

Protégez, protégez-moi,

Où je fais un scandale

 

 (Madalena Trabuco - Antoine Essertier / Antoine Essertier)

Les Etoiles feat. Tom Frager

Il y a les gens qui brillent de toutes leurs certitudes Et ceux qui vacillent dans la solitude

Il y a ceux qui brulent d’avoir de la reconnaissance

Et ceux qui éclairent nos vies en silence

Tant qu’il y aura des hommes

On s’aimera un minimum un minimum

 

Oh oh oh oh oh

La nuit est belle ce soir

Oh oh oh oh oh

Le ciel est un miroir

Oh oh oh oh oh

Nous sommes des étoiles

Qui tremblent sur la terre

Des p’tites lumières

 

Il y a les gens qui nous illuminent de leur présence

Et ceux qu’on allume faute de résistance

Il y a aussi ceux qui nous aveuglent par l’imposture

Et ceux qu’on a éteints sous la dictature

Tant qu’il y aura des hommes

On s’aimera un minimum un minimum

 

Oh oh oh oh oh

La nuit est belle ce soir

Oh oh oh oh oh

Le ciel est un miroir

Oh oh oh oh oh

Nous sommes des étoiles

Qui tremblent sur la terre

Des p’tites lumières

 

A quand a quand a quand a quand a quand

A quand un ministère de toutes les p’tites misères

Avant avant avant avant avant

Avant que le monde ne soit plus qu’orange amère, orange amère

 

Oh oh oh oh oh (x4)

La nuit est belle ce soir

Oh oh oh  oh oh

Le ciel est un miroir

Oh oh oh oh oh

Nous sommes des étoiles (x3)

 

 

(Antoine Essertier/ Rodrigue Janois – Antoine Essertier)

Mano

Saudação ao meu irmão Irmão de sangue

Irmãs das almas

Nascendo juntos ou separados

Num caminho de vida

Nessa volta do mundo

 

Nem um rio

Nem uma montanha

Podem criar uma distância

 

Irmão, meu mano

Mando-te a saudação

Desse doce respeito

Dessa união

 

Quando precisar da tua ajuda

A tua mão não estarà longe

Nas horas de tristeza

O teu ombro não esterà longe

 

Nem um rio

Nem uma montanha

Podem criar uma distância

 

Irmão, meu mano

Mando-te a saudação

Desse doce respeito

Dessa união

 

(Madalena Trabuco / Madalena Trabuco – Antoine Essertier)

C'est Pas Grave

 

C’est pas grave Je n’ai jamais voulu attendre

Ni même pensé qu’on pouvait s’éprendre

Mais c’est ainsi je vous l’avoue

Ça me secoue c’est fou, c’est fou

A ce jeu c’est quitte ou double

Si vous jaloux, jalouse de vous

Qu’on se quitte ou qu’on se double

Sérieusement je m’en fout

 

C’est pas grave, c’est pas grave, c’est pas grave

 

Plus c’est fort et plus c’est flou

Il n’y a pas un jour sans que je pense à vous

Je devrais faire un peu plus attention

J’ai assez dit pardon, pardon

A ce jeu c’est tout ou rien

Vous avez l’As, hélas pour vous

Je suis tout et vous n’êtes rien

Sérieusement je m’en fout

 

C’est pas grave, c’est pas grave, c’est pas grave

 

Plus c’est fort et plus c’est flou

Il n’y a pas un jour sans que je pense à vous

Mais c’est ainsi je vous l’avoue

Ça me secoue c’est fou, c’est fou

A ce jeu c’est tout ou rien

Vous avez l’As, hélas pour vous

Je suis tout et vous n’êtes rien

Sérieusement je m’en fout

 

C’est pas grave, c’est pas grave, c’est pas grave

 

Non, non, non, c’est, c’est, c’est, c’est, c’est

Oh, oh, oh, oh, c’est, c’est pas grave, c’est pas grave

C’est pas grave, c’est pas grave, pas grave

Non, Non, non, non, non, non, non

Non, non , non, non, non, non, non, non, non, non

 

(Madalena Trabuco – Antoine Essertier / Antoine Essertier-Jeremy Poligné)

Porto Em Setembro feat. Maria de Medeiros

Porto em setembro 

Jà com mais vento mais verdade

Porto em setembro

Jà com pouca gente mais saudade

 

Vejo o teu verdadeiro soriso

Lindo pouvo do rio douro

Quando o teu mar bravo

E teu areal liso

Voltam de novo a ser teus

A dar o brilho aos teus olhos

 

Porto em setembro

Jà com mais vento mais verdade

Porto em setembro

Jà com pouca gente mais saudade

 

E nesses encontros tão simples

Que se revela a tua alma

A hora em que o sol se tinge de vinho

A paz abre o seu caminho

Fim de estação doce calma

 

Porto em setembro

Jà com mais vento mais verdade

Porto em setembro

Jà com pouca gente mais saudade

 

Dam, dam, dam…

Inesquecìvel cidade

Vamos ficar com saudades

 

Porto em setembro

Jà com mais vento mais verdade

Porto em setembro

Jà com pouca gente mais saudade

 

 

(Madalena Trabuco - Maria de Medeiros / Madalena Trabuco – Antoine Essertier)

Positivo

 

De la haut, en haut, na, na , na, na(x2)

en haut, en haut

Haut, en haut,

Na, na , na, na (x2)

En haut, en haut

 

On cherche parmi les rayons du soleil

Dans le grand magasin du ciel

Quelques choses pour se tenir chaud

La chaleur dans les mots

 

La vie nous a promis un jour

Liberté, égalité, amour

Esperas-te tanto tempo, é tempo de mudar !

 

Tudo é positivo na tua forma de olhar

Tudo tem solução na tua forma de pensar (x2)

 

 Haut, en haut,

Na, na , na, na (x2)

En haut, en haut

 

On trouve sur les étagères des nuages

Parmi le tonnerre des orages

Quelque chose qui nous illumine

Quand la pluie nous abime

 

La vie nous a promis un jour

Liberté, égalité, amour

Esperas-te tanto tempo, é tempo de mudar !

 

 Tudo é positivo na tua forma de olhar

Tudo tem solução na tua forma de pensar (x2)

 

 Et si tu partages au plus profond de toi

Plus rien est à craindre, tout est sérénité

Si tu crois en la paix, si crois en l’amour

Tu sentiras la vie, les rayons de soleil

 De la haut, en haut,

Na, na , na, na (x2)

En haut, en haut

Haut, en haut,

Na, na , na, na (x2)

En haut, en haut

 

Tudo é positivo na tua forma de olhar

Tudo tem solução na tua forma de pensar (x2)

 

(Madalena Trabuco- Antoine Essertier / Madalena Trabuco - Antoine Essertier )

Silencio

 

Sentada sozinha nesse banco               Seul assise sur ce banc 

Volto de novo a constatar                    Je constate de nouveau

Que o mundo é uma roda                   Que le monde est une ronde

Que não pode parar                             qui ne peut s’arrêter

 

Onde o grande silencio cresce             Où le grand silence s’épanouit

Nada permanece igual                        rien ne demeure identique

Precioso presente que te aparece         c’est un précieux cadeau qui t’es révélé

Ou pensamento do mal                        ou d’obscures pensées

 

Vira vento, Vira ao contrario               le vent tourne, souffle dans l’autre sens

é revolta do sim e do não                     c’est la dualité du oui et du non

Culpa dos mùrmuros da gente                causée par les murmures des gens

Na rua do sossego                                 dans une rue tranquille

 

Onde o grande silencio cresce            où le grand silence s’épanouit

Nada permanece igual                         rien ne demeure identique

E grande o presente que te aparece     c’est un précieux cadeau qui t’es révélé

Ou pensamento do mal                        ou d’obscures pensées

 

Tento procurar uma solução                Je cherche une solution

Mas perco toda a atenção                    mais perds toute attention

Minha única  introspecção                   ma seule introspection

soprerà a direcção                                 soufflera ma direction

 

(Madalena Trabuco / Antoine Essertier)

Tous Ces Elans D'Amour

 

Où sont passés Les hommes qui nous offraient des roses ;

Se sont-ils fanés

En pensant à autre chose ?

 

Où sont allés

Les amoureux des jolies choses ;

Se sont-ils piqués

Sur les épines des justes causes ?

 

Et les élans d’amour

Est-ce que ça va de soi ?

Je les cherche tout autour

Est-ce que ça vient de moi ?

J’aimerai tellement que le monde soit comme ça

J’aimerai tellement « um pouco de esperança »

J’aimerai tellement (X6)

 

Où sont passés

Les amants de la liberté

La police du cœur

Ne fait jamais de prisonniers

 

Où sont passés

Les hommes qui nous ouvraient la porte

Se sont-ils usés

A trop jouer des lettres mortes

 

Et les élans d’amour

Est-ce que ça va de soi ?

Je les cherche tout autour

Est-ce que ça vient de moi ?

J’aimerai tellement que le monde soit comme ça

J’aimerai tellement « um pouco de esperança »

J’aimerai tellement (X6)

 

 

(Madalena Trabuco - Antoine Esssertier / Madalena Trabuco - Antoine Esssertier)

Madrugada

 

J’arrive, je suis presque la J’arrive le cœur en émoi

Je songe à ton sourire, à nos plaisirs

Blottie tout contre toi

 

Acordei a pensar em ti              Je me suis réveillée en pensant à toi

Um sorriso no teu rosto                    Un sourire sur ton visage

Começou o dia assim                        La journée a commencé ainsi

Sem o sol iluminar                            Avant que le soleil s’illumine

Cedo na madrugada                          Tôt le matin

 

Caminho, estou quase a chegar             je marche, je suis presque la

Caminho, sinto o teu olhar                   je marche, je sens ton regard

Sò um pouco mais de tempo                encore un peu de temps

Sò mais um momento                          encore un moment

Sinto que vou ficar                               je sens que je vais rester

 

 Acordei a pensar em ti               Je me suis réveillée en pensant à toi

Um sorriso no teu rosto                    Un sourire sur ton visage

Começou o dia assim                        La journée a commencé ainsi

Sem o sol iluminar                            Avant que le soleil s’illumine

Cedo na madrugada                          Tôt le matin

 

(Madalena Trabuco / Antoine Essertier)

Praça Do Adeus

 

Chegou a hora, chegou o tempo

De ir embora, dizer que vou sair da nossa terra

Não quero làgrimas, não quero adeus

é o meu caminho, a minha solução

Sei que tenho que ir

 

Na praça do adeus

O tempo està suspenso

Deixa-nos sem voz

Na praça do adeus

O tempo està suspenso

Deixa-nos sem voz

 

O tempo passa

A memoria persiste

às vezes grito para não chorar por vos deixar

 

Na praça do adeus

O tempo està suspenso

Deixa-nos sem voz

Na praça do adeus

O tempo està suspenso

Deixa-nos sem voz

 

 (Madalena Trabuco / Madalena Trabuco – Antoine Essertier)

Le Passage

 

Lorsqu’on arrivera au soir de nos vies

Mon amour main dans la main

On pourra lire sur nos anciens visages

Le présage d’un nouveau matin

 

 Même au –delà du passage

Un beau jour on se retrouvera

Car la mort n’est pas une fin en soi

 

E como ser de novo uma criança      C’est comme être de nouveau un enfant

Que ama rir e sonhar                         Qui aime rire et rêver

Da inocência e da eternidade             de l’ innocence et de l’éternité

Porque nada afinal tem fim                 Car finalement rien n’a de fin

 

Même au –delà du passage

Un beau jour on se retrouvera

Car la mort n’est pas une fin en soi

 

(Madalena Trabuco - Antoine Essertier / Madalena Trabuco - Antoine Essertier)

Vu Du Ciel

 

Ça travaille dur dans les étages

Des tours d’ivoires dans les nuages

Du bureau du président

On distingue à peine les gens

 

Vu du ciel le monde est flou

Des villes qui brillent comme des bijoux

Vu de la terre c’est pas brillant pour nous

 

Tant que nos yeux scintillent

On s’en fou

Parce que la vie est belle malgré tout

 

 Ça se bouscule dans le métro

Les jours de grève qui tombent à l’eau

Depuis la rue des voix s’élèvent

Qu’est ce qu’ils entendent la haut

 

Do céu o mundo é vago                                Vu du ciel le monde est flou

As cidades brilham como jòias                     Des villes qui brillent comme des bijoux

Da terra não é brilhante para nòs               Vu de la terre c’est pas brillant pour nous

 

 Tant que nos yeux scintillent

On s’en fou

Parce que la vie est belle malgré tout

 Tant que nos yeux scintillent

On s’en fou

Parce que la vie est belle malgré tout

 Tant que nos yeux scintillent

Parce que la vie est belle malgré tout

 

(Antoine Essertier / Antoine Essertier - Jeremy Poligné)